Autres avantages

Version imprimableVersion PDF

Les impôts sur les revenus

 

Par enfant à charge, un montant est déduit du revenu imposable. Ce montant varie en fonction du rang de l’enfant (premier, deuxième, troisième, etc.) et est fixé annuellement par la loi fiscale (à chaque exercice d’imposition).

 

Déduction fiscale des frais de garde

 

COMBIEN ?

Cette réduction consiste à déduire de l’impôt à payer, et non de la base imposable, une partie des dépenses engagées pour la garde de vos enfants. La réduction d’impôt s’élève à 45 % de ces dépenses. Vous pouvez faire valoir maximum 11,20€ par jour de garde et par enfant âgé de moins de 12 ans (ou de 18 ans en cas de handicap lourd).

 

Conditions

  • les dépenses concernent le paiement de la garde d’enfant dans l'Espace économique européen en dehors des heures normales de classe durant lesquelles l’enfant suit l’enseignement. Par exemple, pendant les garderies avant et après l’école, les garderies de vacances, de week-ends et de jours de congés.
  • les dépenses soient effectuées pour la garde d’enfants qui n’ont pas atteint l’âge de 12 ans ou 18 ans pour les enfants qui ont un handicap lourd. Il s’agit de l’âge de l’enfant au moment où il est confié au milieu d’accueil et non de l’âge au 1er janvier de l’exercice d’imposition.
  • les dépenses soient effectuées pour la garde d’enfants qui sont fiscalement à votre charge ou pour lesquels la moitié de l’avantage fiscal doit vous être attribué.
  • vous bénéficiez de revenus professionnels (rémunérations, pensions, prépensions, allocations de chômage, bénéfices, etc.) ;
  • les dépenses soient payées à certaines institutions ou personnes bien définies.
  • vous teniez à la disposition de l'administration les documents probants permettant de vérifier que toutes les conditions sont remplies pour la déduction des dépenses supportées.

 

Comment déduire ?

Le montant déductible doit être mentionné au cadre X, rubrique B, code 1384 de votre déclaration d’impôt.

 

Pour plus d’informations, cliquez ici.

 

Le précompte immobilier

 

Chaque année, tous les immeubles sont soumis au précompte immobilier (cadastre). Il s’agit d’un impôt régional qui par conséquent, varie d’une région à l’autre. Pour les personnes à charge et les personnes souffrant d’un handicap, des réductions spécifiques sont prévues dans les trois régions belges.

 

Si vous habitez en Région wallonne ou bruxelloise, vous avez droit à la réduction du précompte immobilier pour enfants à charge si, au 1er janvier de l’exercice d’imposition, votre ménage compte au moins deux enfants en vie issus de votre union actuelle et/ou d’union(s) antérieure(s) et/ou si votre ménage compte une personne handicapée :

  • vous avez droit en Région bruxelloise à une réduction de 10 % par enfant restant à votre charge (20 % par personne handicapée à votre charge)
  • vous avez droit en Région wallonne à 125 € de réduction par enfant (250 € par personne handicapée à votre charge).

En Région flamande, en tant que propriétaire ou locataire d’une habitation, vous avez droit à une réduction si, au 1er janvier de l’exercice d’imposition, vous avez au moins 2 enfants à charge pour lesquels vous percevez des allocations familiales. Il s’agit ici d’une réduction forfaitaire et indexée du précompte immobilier. Un enfant souffrant d’un handicap compte pour deux. DÉMARCHES

 

Démarches

Si vous résidez en Région bruxelloise ou wallonne, vous devez introduire vous-même la demande de réduction pour charge de famille, maison modeste ou invalidité. Cliquez ici pour télécharger les documents.

En Flandre, en tant que propriétaire, vous bénéficiez automatiquement de cette réduction. En tant que locataire, vous devez demander la réduction au moyen du formulaire de communication.

 

Plus d'informations, cliquez ici.

 

Autres

 

Des organismes comme le syndicat ou la banque offrent également des avantages sous forme de prime, de cadeau et autres services. Renseignez-vous ! Certaines communes offrent également une indemnité de naissance, ainsi que des avantages aux familles nombreuses : tarifs préférentiels pour les plaines de jeux, les bibliothèques et autres équipements, réduction sur les taxes, etc. Renseignez-vous auprès de l’administration communale de votre domicile.