Un job étudiant cet été ? Voici ce qu'il faut savoir

Version imprimableVersion PDF
31/05/2018

Beaucoup d'étudiants vont profiter des vacances pour se faire un peu d’argent. Pour ne pas avoir de mauvaise surprise, mieux vaut être bien informé. Qui peut travailler ? Combien d’heures ? Voici quelques éléments de réponse.

Qui ?

Tu peux travailler comme étudiant si :

- tu as 16 ans ou que tu as 15 ans et que tu as suivi les deux premières années de l’enseignement secondaire.

- tu es étudiant. Ce qui signifie que tu suis l’enseignement secondaire, supérieur ou universitaire ou lorsque les études constituent ton activité principale et qu’un éventuel emploi est clairement secondaire. Tu n’es plus étudiant si tu possèdes un contrat de 12 mois ou plus auprès d’un employeur ou si tu suis des cours du soir ou une autre forme d’enseignement à horaire réduit.

- tu ne travailles pas lorsque tu es supposé suivre une formation ou d’autres activités scolaires.

 

Si tu es scolarisé à temps partiel, tu peux travailler comme étudiant uniquement si tu :

- tu achèves un contrat étudiant avec un autre employeur auprès duquel tu suis ta formation pratique sur le lieu de travail ;

- ton job étudiant prends place en dehors des heures où tu dois suivre ta formation pratique ou théorique ;

- tu ne perçois pas d’allocation de chômage ou d’allocation d’insertion.

 

Si tu as des doutes quant à ta situation ? Prends contact avec le Contrôle des lois sociales du SPF Emploi.

 

Cotisations sociales

En tant qu’étudiant, tu peux travailler 475 heures par an. Dans ce cas, tu ne dois payer à la sécurité sociale qu’une cotisation de solidarité qui s’élève à 2,71 % de ton salaire brut. Au-delà des 475 heures par an, tu devras payer des cotisations plus élevées. Tu peux choisir tes heures librement, pendant toute l’année. Pour vérifier le nombre d’heures qu’il te reste, rends-toi sur studentatwork.be !

 

Allocations familiales

Tu ne peux pas travailler plus de 240 heures par trimestre. Tu peux travailler plus pendant l’été, sauf pendant les dernières vacances d’été de tes études. Si tu dépasses ces limitations, tu ne perçois pas d’allocations familiales pour ce trimestre.

 

Tes propres impôts

Tu devras payer des impôts si tes revenus sont supérieurs à 10.345,84€* par an.

 

Les impôts de tes parents

Si ta rémunération brute est plus élevée que ces montants, tu ne seras plus fiscalement à charge de tes parents et ceux-ci devront payer plus d’impôts.

- 6.807,50 €** si tes parents sont imposés conjointement

- 8.620 €** si tes parents sont imposés séparément

- 10.207,50 €** si tes parents sont imposés séparément et que tu présentes un lourd handicap

 

La nouvelle édition du guide jeunes contient une mine d'informations et de conseils sur le choix des études, les jobs étudiants, la recherche du premier emploi et les démarches administratives auxquels tu seras certainement confronté.



* Montant brut après déduction des cotisations sociales, valable pour l’année de revenus 2018.

** Montants bruts après déduction des cotisations sociales, valable pour l’année de revenus 2018. Ces montants s’appliquent seulement si tu n’as pas d’autres moyens de subsistance que ton salaire de jobiste et si tu n’as pas déclaré de frais professionnels.