Un rhume ? Comment s'en débarasser !

Version imprimableVersion PDF
02/01/2020

Nez bouché, nez qui coule, éternuements, mal de gorge,... le rhume est une maladie fréquente. Heureusement, des solutions existent pour mieux vivre les symptômes.

Aucun médicament ne raccourcit la durée d'un rhume. Il guérit sans traitement, généralement en une semaine, parfois deux. En cas de rhume, on va d'abord éviter de contaminer l'entourage en se lavant les mains fréquemment, en se couvrant la bouche lorsqu'on tousse et le nez quand on éternue, en limitant les contacts directs avec d'autres personnes et en utilisant des mouchoirs en papier à usage unique.

 

Il est recommandé de se rincer régulièrement le nez avec des sprays d'eau de mer ou du sérum physiologique, de boire suffisamment (eau, tisanes, thé,etc.), d'élever la tête du lit, d'éviter les fumées irritantes et de renouveler et d'humidifier suffisamment l’air dans la maison.

 

Le paracétamol ou l’aspirine peuvent soulager certains symptômes tels que les maux de tête et de gorge et faire diminuer la température.

 

Des produits décongestionnants aident à libérer les voies aériennes. Il est important de limiter leur utilisation à 5-6 jours car ils peuvent provoquer une rhinite médicamenteuse. Dès lors, le nez va couler en permanence, incitant à poursuivre l'utilisation du médicament. On entre dans un véritable cercle vicieux.

 

QUAND CONSULTER ?

Chez les patients en bonne santé, un rhume ne justifie pas à lui seul un examen médical, même chez un nourrisson ou un enfant. Il est conseillé de consulter lorsque la fièvre (+38,5°) persiste plus de 3 jours, en cas de gêne respiratoire importante, lorsque les symptômes persistent sans amélioration au-delà de 10 jours, etc. Chez les plus jeunes, la complication la plus fréquente est l'otite, mais un rhume peut également dégénérer en bronchite, en pharyngite, ou encore en pneumonie.