Perte d'emploi

Version imprimableVersion PDF

Vous venez de perdre votre emploi ? Voici toutes les informations nécessaires pour rester en ordre au niveau de l'assurance maladie-invalidité.

Quelles sont les démarches à entreprendre ?

 

ACTIRIS / FOREM / VDAB

Vous devez vous inscrire le plus rapidement possible auprès d'ACTIRIS (pour les habitants de la région bruxelloise), du FOREM (pour les personnes habitant en Wallonie) ou du VDAB (pour les personnes habitant en Flandre). Avec la preuve de votre inscription, vous devez vous rendre à votre syndicat ou à la caisse auxiliaire afin de régulariser votre situation et vous permettre de recevoir des allocations de chômage.

 

La mutualité

 

Si vous avez droit aux allocations de chômage

Vous ne devez pas prendre contact avec la mutualité car vous continuez à bénéficier de la couverture soins de santé.

 


Si vous n'avez pas droit aux allocations de chômage

Vous devez prendre contact avec nous afin d'envisager votre situation: inscription comme personne à charge ou en tant que "titulaire registre national", pour que vous continuiez à bénéficier de la couverture soins de santé.

 

Vous avez reçu un C4 ?
Vous devez uniquement transmettre votre C4 à la mutualité lorsque :
- au moment de votre licenciement, vous étiez en incapacité de travail ou invalidité ;
- vous déclarez votre incapacité de travail ;
- vous faites la demande de congé de maternité.
Si vous vous trouvez dans les 2 dernières situations, joignez une copie de votre C4 à la feuille de renseignements pour le service Indemnités.

Que se passe-t-il au niveau de vos remboursements de soins de santé ?

 

Durant la période de chômage, vous conservez tous vos droits au remboursement des soins de santé.

  • Jusqu’à la fin de l’année en cours, vous conservez automatiquement ce droit pour les consultations auprès des médecins généralistes, les kinésithérapeutes, les frais d’hôpitaux, les médicaments, etc.
  • Les droits peuvent donc être prolongés dans les années suivantes sur base du nombre de jours prestés ou assimilés dans l’année de référence, c’est–à-dire l’année en cours moins 2. Dans ce cadre, il est également tenu compte des allocations de chômage, des allocations d'incapacité de travail, des indemnités de maternité, des indemnités de préavis et des allocations du fonds « Fermeture d'entreprises », etc.

 

Vous êtes au chômage et en incapacité de travail ?

 

En cas de maladie, les allocations de chômage ne peuvent plus être octroyées parce que le chômeur n'est plus disponible sur le marché du travail. Dans ce cas, la mutualité paiera une allocation. Afin d'y avoir droit, vous devez informer le médecin-conseil de la mutualité. Pour ce faire, vous devez faire compléter le certificat d’incapacité de travail (confidentiel) par votre médecin traitant et le renvoyer dans les 48 heures qui suivent le début de l'incapacité de travail.

 

Que faire lorsque vous trouvez un nouvel emploi ?

 

Si vous touchiez des allocations de chômage

Vous ne devez rien faire de spécial.

 

Si vous ne touchiez pas d'allocations de chômage

Vous devez prendre contact avec la mutualité afin d'envisager votre situation, et qu'on vous inscrive en tant que titulaire.

 

Si vous commencez à travailler pour une entreprise étrangère en Belgique ou si vous trouvez du travail à l'étranger

Vous devez, de préférence, prendre contact avec nos services. En effet, il y a alors de grandes chances que vous ne soyez plus soumis à la sécurité sociale belge. Nous pouvons alors vous informer sur vos nouveaux droits et devoirs.