Que faire en cas de départ à l'étranger ?

Version imprimableVersion PDF

L’accord du médecin-conseil n’est pas nécessaire pour vous rendre dans un des 27 pays de l’Union européenne ainsi qu’en Suisse, Lichtenstein, Norvège et Islande. Toutefois, vous devez pouvoir répondre à une convocation pour un contrôle médical. Il vous incombe donc d’avertir la mutualité lors d’un séjour à l’étranger. Il en va de même pour les pays avec lesquels il existe une convention bilatérale.

 

Les personnes qui se rendent dans un pays sans convention doivent demander l'accord du médecin-conseil.

 

 

Sur le même sujet