Que faire en cas de rechute ?

Version imprimableVersion PDF

On parle de rechute s’il y a une interruption dans la période d’incapacité travail de moins de 14 jours, en incapacité primaire, ou de moins de 3 mois en période d’invalidité.

 

En cas de rechute, l’attestation d’incapacité de travail doit nous être transmise au plus tard, le 2e jour civil suivant le début de l’incapacité de travail.

 

S'il s'agit d'une maladie différente de la première, vous aurez droit, dans ce cas, à la totalité de la période de salaire garanti. Vous devez le prouver en fournissant un certificat médical original.