Transport non urgent

Version imprimableVersion PDF

Dans le cas d'un transport non urgent, le tarif est fixé librement et la facture peut donc être élevée.

En principe, les frais de transport sont toujours facturés au patient, même lorsque le transport est effectué à la demande de l'hôpital.

 

Pour le transport entre deux établissements hospitaliers, il existe deux exceptions imputant les frais de transport à l’hôpital de départ et non au patient :

  • Le transport entre deux sites du même établissement hospitalier.
  • Le transfert vers un autre établissement afin d'y subir des examens complémentaires ou pour un traitement non réalisable dans l'hôpital de départ, à condition que le retour s'effectue dans les 24 heures.