Questions fréquentes

Comment souscrire une assurance soins dentaires ?

La manière la plus rapide d'obtenir une proposition d'assurance Dentimut Plus est de vous rendre dans une de nos agences. Vous pouvez également appeler au 02 506 96 11. Les documents vous seront alors envoyés par la poste.

Dois-je effectuer un stage d'attente pour Dentimut Plus ?
  • Vous devez effectuer un stage de 6 mois (soins préventifs, curatifs et parodontologie) ou de 12 mois (orthodontie, prothèses et implants dentaires). Il n’y a pas de stage si, avant votre souscription, vous étiez couvert par une assurance similaire.
  • Il n'y a pas de stage en cas d'accident survenu après la date de souscription à l'assurance.
Comment est calculée la prime d'assurance Dentimut Plus ?

La prime est calculée en fonction de l'âge de l'assuré au moment de la souscription et de chaque échéance annuelle. Elle est indexée chaque année à l’échéance du contrat, en fonction de l’évolution de l’indice des prix à la consommation et de l’index médical.
Gratuit à partir du 3e enfant de moins de 25 ans lorsque toute la famille est assurée.

Quand débute mon contrat Dentimut Plus ?

Le contrat d'assurance prend cours le premier jour du mois qui suit la réception par Solidaris Brabant Assurances de la proposition d'assurance (à l'exception du mois de décembre) complétée et signée par le preneur d'assurance à condition que la prime (trimestrielle) soit payée avant la date d'échéance.

Comment obtenir l'intervention de Dentimut Plus ?

Pour obtenir un remboursement, vous devez faire parvenir à Solidaris Brabant Assurances (111, rue du Midi à 1000 Bruxelles), par courrier ou via une agence de Solidaris Brabant:

  • le formulaire de Demande de remboursement, complété et signé par vous-même et votre dentiste,
  • un document justificatif.

Vous pouvez facilement commander vous-même des enveloppes "inutile d'affranchir" via e-Mut.

Les documents acceptés diffèrent selon la situation :

  • si un remboursement pour les soins est prévu par l'assurance obligatoire alors, la quittance de la mutualité suffit.
  • si le montant payé au dentiste n'apparaît pas sur la quittance (ou est différent de celui qui est mentionné sur le formulaire de demande de remboursement) alors, la quittance de la mutualité doit être accompagnée d'un justificatif de paiement du montant des honoraires (par exemple le talon «reçu» de l'ASD).
  • si aucun remboursement n'est prévu par l'assurance obligatoire alors, une facture originale détaillée ou une note d'honoraire est nécessaire.

Pour des soins d'orthodontie, la facture ou le formulaire de demande d'intervention doit préciser le montant payé correspondant à l'appareil et le montant pour la visite de contrôle et/ou la date de placement de l'appareil.