Aidants proches : informations concernant le coronavirus

En tant que soignant, vous prenez soin de quelqu'un d'autre, mais vous devez également penser à vous. Vous êtes préoccupé par le coronavirus ? Voici quelques conseils.

Que pouvez-vous faire pour éviter la contamination ?

Prenez soin de vous autant que possible et prenez également soin des autres grâce aux mesures suivantes :

  •      Lavez-vous les mains régulièrement et soigneusement avec de l'eau et du savon. Comptez environ 40 à 60 secondes par lavage.
  •      Toussez ou éternuez dans un mouchoir ou à l'intérieur de votre coude.
  •      Utilisez des mouchoirs en papier et jetez-les dans une poubelle refermable.
  •      Touchez votre visage le moins possible avec vos mains.
  •      Évitez de vous serrer la main.

Êtes-vous ou la personne que vous soignez malade ?

Vous ou la personne dont vous vous occupez est-elle malade ? Contactez d'abord votre médecin par téléphone. N'allez certainement pas le consulter et ne vous rendez pas aux urgences de l'hôpital.

Besoin d'aide ? Faites appel à nos Soins et Services à domicile : 078 15 60 20 / soinsadomicile@fmsb.be.

Plus d'infos ?

Reprise des activités : précautions à prendre pour les aidants proches

Depuis septembre, les associations d'aidants proches et de bénéficiaires de soins peuvent, moyennant certaines précautions, reprendre les activités de groupe. Toutes les réunions physiques ont été annulées pour des raisons de sécurité en raison du coronavirus. Cela signifie que les aidants proches et les bénéficiaires de soins ont également dû reporter beaucoup de soutien.

Nous sommes déjà soulagés que des rencontres physiques puissent à nouveau avoir lieu, afin que nous puissions à nouveau soutenir les aidants proches et les demandeurs de soins dans leur bien-être psychosocial et aider à augmenter les moyens des aidants proches.

Néanmoins, la sécurité et la santé de toutes les personnes présentes restent une priorité. En effet, les aidants proches et les bénéficiaires de soins appartiennent souvent à un groupe à risque, ce qui fait qu'il est très important de respecter des mesures de précaution.

Qu'est-ce qu'un aidant proche ?

On ne peut pas décrire les aidants proches avec une seule définition. Chaque situation de soins de proximité est différente. Certaines personnes ont besoin que d'une aide ménagère, tandis que d'autres ont besoin de soins 24 heures sur 24. Les aidants proches peuvent être âgés ou jeunes et être des hommes ou des femmes. Souvent, il y a plusieurs aidants proches en situation de soins.

Beaucoup ne savent pas qu'ils sont des aidants proches.

Vous êtes un aidant proche si vous vous occupez régulièrement d'un conjoint, d'un parent, d'un enfant, d'un beau-parent, d'un voisin ou d'un ami qui a besoin de soins supplémentaires en raison d'une maladie, d'un handicap, de problèmes mentaux ou d'un problème de dépendance.

  • Vous le faites parce que vous avez un lien affectif et social avec la personne.
  • Vous assumez régulièrement des tâches d'assistance.
  • Ce n'est pas votre métier. 
  • Les soins de proximité ne doivent pas être confondus avec du bénévolat. Les soins de proximité ne sont généralement pas un choix délibéré que l'on fait du jour au lendemain. Le bénévole, lui, choisit sciemment de s'occuper de ses enfants et peut mettre fin à tout moment à son choix. Un aidant proche, par contre, s'engage et ne peut pas du tout choisir de s'arrêter.

Un statut et des congés rémunérés pour les aidants proches

Depuis le 1er septembre, vous pouvez demander, sous certaines conditions, à être reconnu en tant qu’aidant proche auprès de votre mutualité. Ce statut officiel vous ouvre l’accès à un congé pour assistance médicale.

L’attestation générale apporte une reconnaissance formelle de la relation d’aide entre deux personnes, la personne aidée et l’aidant proche. Mais sachez que cette attestation n’ouvre le droit à aucun avantage social ou financier ! L’intérêt de cette reconnaissance est purement symbolique. Son but est d’octroyer plus de visibilité au rôle d’aidant.

  • Validité illimitée
  • Pas de limitation du nombre d'aidants proches reconnus que le demandeur de soins peut avoir

L’attestation pour l’octroi de droits sociaux permet de bénéficier d’un congé thématique "Aidant proche".  Ce congé concerne les travailleurs salariés et les fonctionnaires. En ce qui concerne les indépendants, il existe un mécanisme distinct d’allocation aidant proche pour laquelle ils doivent s’adresser à leur caisse d’assurance sociale. L’interruption de travail peut être complète ou partielle. L’interruption complète dure 1 mois par personne aidée et le demandeur peut obtenir jusqu’à 6 mois dans toute la carrière (chaque fois pour des aidés différents). L’interruption partielle peut être prise sous forme d’1/5 temps ou d’1/2 temps, 1 mois par personne aidée jusqu’à 12 mois pendant toute la carrière de l’aidant (chaque fois pour des aidés différents). Pour plus d'infos, consultez la page de l'ONEM : congé thématique – assistance médicale.
Certaines communes accordent des avantages, renseignez-vous auprès de votre commune.

  • Valable pendant 1 an après la demande
  • Limité à 3 aidants proches par demandeur de soins

Conditions pour obtenir la reconnaissance

Attestation générale en tant qu'aidant proche

  • La personne assistée a besoin de soins et de soutien en raison de son âge avancé, de son état de santé ou de son handicap et réside en Belgique.
  • L'aidant proche offre régulièrement une aide et/ou un soutien sur une base non professionnelle.
  • L'aidant proche prend en compte les besoins et les souhaits de la personne aidée.
  • L'aidant proche a une relation de confiance ou une relation affective ou géographique étroite avec la personne aidée.
  • L'aidant proche est inscrit au registre de la population ou au registre des étrangers et réside en Belgique.
  • Il y a au moins un intervenant professionnel qui aide l'aidant proche dans les soins.

Attestation pour l’octroi de droits sociaux

1. Pour l'aidant proche :

  • L'aidant proche est inscrit au registre de la population ou au registre des étrangers et réside en Belgique.
  • L'aidant proche fournit une aide et des soins continus ou réguliers au demandeur de soins. Et ce, pendant au moins 50 heures par mois ou 600 heures par an.
  • L'aidant proche entretient une relation de confiance avec la personne dont il/elle s'occupe et ne fournit pas ces soins en tant que professionnel ou en tant que bénévole.
  • L'aidant proche tient compte des besoins et des souhaits de vie du demandeur de soins.
  • Il y a au moins un intervenant professionnel qui l'assiste dans les soins.

2. Pour le demandeur de soins

  • Le demandeur de soins réside en Belgique.
  • Le demandeur de soins ne réside pas dans un cadre résidentiel, tel qu'une maison de repos et de soins ou un établissement pour personnes handicapées.
  • Le demandeur de soins répond à un certain nombre de critères médicaux.
  • Le demandeur de soins doit répondre à un certain degré de besoin de soins. Vérifiez auprès de notre service social si vous êtes éligible et si votre détermination antérieure de besoin de soins est valable pour cette reconnaissance.

Démarches pour obtenir la reconnaissance

Attestation générale en tant qu'aidant proche

  1. Veuillez nous contacter via
    - le
    formulaire de contact
    - nos guichets (sur rendez-vous) ;
    - téléphone (les temps d'attente peuvent être long, veuillez nous excuser pour le désagrément).
  2. Nous vérifierons votre éligibilité et vous fournirons le document approprié (une déclaration que vous devrez remplir). Si nécessaire, nous vous contacterons pour obtenir des informations complémentaires.
  3. Envoyez-nous le formulaire complété.
  4. Si tout est complet, votre attestation vous sera envoyée.

Attestation pour l’octroi de droits sociaux

  1. Veuillez contacter notre service social.
  2. Nous vérifierons votre éligibilité et vous fournirons le document approprié (une déclaration que vous devrez remplir). Nous vérifierons également si les conditions pour le demandeur de soins sont remplies en vérifiant si une détermination antérieure de besoin de soins est valable ou si une détermination peut encore être faite.
  3. Envoyez-nous le formulaire complété.
  4. Si tout est complet, votre attestation vous sera envoyée.

Autres types de congé et aides

Autres types de congé

En tant qu'aident proche, il existe différents types de congé pour vous permettre d'alléger votre situation et vous permettre de vous consacrer à la personne dont vous vous occupez. Chaque type de congé a ses propres conditions et procédures de demande.

Demandeur d'emploi

En tant que demandeur d'emploi, vous pouvez bénéficier d'une dispense de demande si vous vous occupez de quelqu'un d'autre.

Indépendant

Grâce à l'allocation "Allocation aidant proche", vous pouvez interrompre votre activité professionnelle en tant qu'indépendant pour vous occuper d'un membre de votre famille. Le congé de soins a ses propres conditions et sa propre procédure de demande.

Autres aides

Prime pour aide de proximité

Certaines administrations communales accordent une prime annuelle ou mensuelle pour aide de proximité. Les montants, règles et conditions d'octroi varient d'une commune à l'autre. De plus, toutes les communes ne versent pas cette prime. 

Informez-vous auprès de votre commune, le CPAS de votre commune ou notre service Social pour savoir si vous avez droit à une telle intervention.

L'assurance dépendance flamande

Les personnes lourdement dépendantes peuvent faire appel à l'assurance dépendance flamande pour recevoir une allocation mensuelle pour le paiement des frais non médicaux (dont les soins de proximité).

La prime d'encouragement flamande

Lorsque vous prenez un crédit-temps (secteur privé) ou une interruption de carrière (secteur public), vous bénéficiez généralement d'une indemnité d'interruption de la RVA. Sous certaines conditions, le gouvernement flamand complète cette allocation par une prime d'encouragement (site en néerlandais). La compétence concernant l'interruption de carrière a été entièrement transférée aux autorités flamandes. Concrètement, cela signifie que le système d'interruption de carrière et la prime d'encouragement vont changer. Cliquez ici (site en néerlandais) pour des informations concrètes sur ces changements.

Autres allocations

  • Le forfait palliatif est un budget destiné aux patients en soins palliatifs qui sont soignés à domicile. Cette prime est d'un montant fixe et peut être demandée deux fois.
  • Le forfait de soins est une prime pour les malades chroniques. Sous certaines conditions, vous pouvez demander cette allocation annuelle auprès de votre mutuelle.
  • Le Zorgbudget voor personen met een handicape est un budget destiné aux soins, au soutien et à l'assistance des personnes ayant un handicap reconnu. Il succède au budget d'assistance personnelle. Dans le nouveau système, le budget est alloué directement aux personnes handicapées afin qu'elles puissent organiser leur propre soutien.

Les allocations familiales majorées représentent un budget destiné aux personnes handicapées jusqu'à l'âge de 21 ans. Le handicap doit avoir un impact physique ou psychologique sur les activités quotidiennes de l'enfant et de la famille.

Aidants proches : ne vous oubliez pas !

S'occuper des autres est souvent une source de grande satisfaction. Mais il est important de prendre également soin de vous. Être aidant proche peut en effet être très difficile, tant physiquement que mentalement.

Les conseils suivants vous aideront à ne pas vous oublier :

  • Ne vous chargez pas des soins tout seul

Assurer les soins tout seul peut être très pesant pour votre santé mentale et physique. Votre bien-être a cependant une incidence sur la situation de soins. Si vous vous sentez bien, vous pouvez prodiguer de meilleurs soins et cela favorise votre relation avec le bénéficiaire de soins. Nous ne pouvons donc que vous conseiller de demander de l'aide. Grâce à un vaste réseau de soins, les soins sont répartis et il y a moins de chances que vous soyez complètement épuisé (ou mieux « pris en charge »).

  • Un aidant proche qui ose s'affirmer en vaut deux

Il est important que vous puissiez vous affirmer : faites preuve de calme et de confiance en vous sans blesser les autres. Il est en effet important de fixer clairement vos limites, afin que les autres puissent en tenir compte et ne pas dépasser (inconsciemment) ces limites.

  • Maintenez votre énergie en équilibre

Prodiguer de bons soins demande beaucoup d'énergie. Il est donc important que vous retrouviez votre énergie à temps, en prenant du temps pour vous et en planifiant des activités qui vous permettent de recharger vos batteries (par exemple, prendre un bon bain, faire une promenade ou partir en vacances).

  • Entretenez votre réseau social

Un risque majeur dans le cas de soins de proximité intensifs réside dans l'isolement social. En effet, les soins peuvent vous prendre tellement de temps que vous n'avez plus de temps pour vos amis ou votre famille. Il est cependant important de leur consacrer du temps. Un réseau social n'est pas seulement une distraction ou une détente, c'est aussi un filet de sécurité qui vous permet de vous confier. Il est en effet très important de trouver une oreille attentive, surtout dans les moments les plus difficiles.

Pour plus d'informations, consultez ici notre brochure « Aidant proche ? Prenez aussi soin de vous ».

Contact

Rue des Moineaux 17 - 19
1000 Bruxelles
078 15 60 20

Organisations pour aidants proche et / ou utilisateurs informels

Il existe de nombreuses organisations qui informent et soutiennent les aidants proches.

  • www.similes.org
    Association de Familles et amis de personnes atteintes de troubles psychiques
  • www.fmsb.be/fr/sacadémie
    S'Académie propose un large éventail d'activités à vocation "santé et bien-être" aux seniors