La déclaration d'admission

Version imprimableVersion PDF

Lors de votre admission à l'hôpital, vous devez remplir la déclaration d'admission. Il s'agit d'un document très important car il fixe les conditions financières de votre séjour. Vous devez notamment y indiquer votre choix de chambre. Vous recevez également un accusé de réception pour votre acompte.

La déclaration d’admission ainsi que les explications relatives à celle-ci peuvent être demandées, à l’accueil de l’hôpital, bien avant le jour de votre admission. Cela vous permettra de prendre le temps de l’examiner à votre aise et de vous faire une idée des prix pratiqués ainsi que des suppléments réclamés pour la chambre et sur les honoraires. 

 

 

Si vous êtes admis à l'hôpital en urgence, ces formalités seront accomplies plus tard ou par votre représentant légal. En attendant, l'hôpital doit pratiquer le tarif de la chambre commune.

 

 

Choix de la chambre

Dans la déclaration d'admission, il vous est loisible de choisir une chambre commune, une chambre à deux lits ou une chambre particulière. Ce choix ne limite en rien le choix du praticien mais a une incidence sur les suppléments qui peuvent vous être facturés.

 

 Suppléments de chambreSuppléments d'honoraires
Chambre commune
NONNON
Chambre à deux litsNONNON
Chambre particulièreOUIOUI

Un séjour en chambre particulière coûte donc plus cher qu'un séjour en chambre commune ou en chambre à deux lits. Si vous optez pour une chambre particulière, vous vous engagez à respecter les conditions financières inhérentes à ce choix en termes de suppléments de chambre et d'honoraires. Ces conditions figurent dans la déclaration d'admission.

 

Choisissez donc toujours le type de chambre que vous désirez, même si le personnel de l'hôpital vous fait savoir que l'établissement n'en dispose plus. Cette précaution vous permettra d’éviter de devoir payer des suppléments pour un type de chambre que vous n’avez pas voulu ! Ainsi, si vous séjournez dans un type de chambre plus cher, ce sont les conditions du type de chambre que vous avez choisi qui sont d'application. De même, aucun supplément ne pourra vous être réclamé ni pour un séjour aux soins intensifs ou au service des urgences, ni lorsque votre médecin traitant estime qu'une chambre particulière s'avère nécessaire d'un point de vue médical.

 

Plus de suppléments d'honoraires en chambre à deux lits ou commune!

Depuis le 27 août 2015, les mêmes règles sont d'application au niveau des suppléments d'honoraires pour les hospitalisations de jour et les hospitalisations de plusieurs jours. En cas d'hospitalisation de jour, on ne peut donc plus vous facturer de suppléments d'honoraires en chambre à deux lits ou commune.

 

 

Admission d'un enfant accompagné par un parent

Lors de l'admission d'un enfant et de son parent accompagnant, le choix est quelque peu différent. Si vous optez pour une hospitalisation et des soins au tarif légal, donc sans suppléments de chambre et d'honoraires, l'enfant et son parent accompagnant seront automatiquement admis en chambre commune ou à deux lits. Si vous optez expressément pour une chambre particulière, aucun supplément de chambre ne peut vous être facturé. Les médecins traitants sont, quant à eux, autorisés à facturer des suppléments d'honoraires.

Sur le même sujet